5 avril – 18 mai: « La juive » à l’Opéra de Göteborg

« La Juive » est un opéra en cinq actes de Fromental Halévy (1799-1862) d’après un livret original d’Eugène Scribe1 créé à l’Académie royale de musique de Paris sous la direction de François-Antoine Habeneck.

« La Juive » est un drame poignant mêlant aliénation, amour et oppression. Ce grand opéra sobre fait un zoom sur la musique et le chant. « La juive » est jouée en français et sous-titré en suédois.

À propos de l´opéra « la juive »

Avec ses très fortes et percutantes actions, ce grand opéra met en valeur l’aliénation entre deux personnes juives à travers l’intrigue, l’amour et l’oppression. Depuis 1835 cette formation était extrêmement populaire mais est tombée par la suite en désuétude en partie notamment du fait de la tirade virulente de Wagner contre les compositeurs juifs.

La musique romantique et dramatique de cet opéra impose aux chanteurs de hautes exigences vis-à-vis de leur prestation qui se doit d’être des plus dignes.

Dans cette représentation, la soprano française Mireille Delunsch interprétera la jeune Rachel tandis que le ténor Lars Cleveman jouera son père, Éléazar. L’amour s’étendra au-delà des frontières lorsque Rachel tombera amoureuse d’un prince chrétien, Léopold,  le faisant oublier à la fois son identité et le fait qu’il soit destiné à la princesse Eudoxie.

La partie ténor léger du prince Léopold sera effectuée par le ténor finlandais Tuomas Katajala tandis que les vocalises virtuoses de la princesse Eudoxie seront interprétées par la célèbre soprano Ida Falk Winlan, liée depuis cette année avec l’Opéra de Göteborg.

Cette sobre mise en scène de l’Opéra de Vilnius est signée Günter Krämer qui a récemment mis en place une version différente de la pièce à l’Opéra national de Vienne.

Le chef d’orchestre français Pierre Vallet est expert dans ce genre de répertoires et travaille également avec le Metropolitan Opera (« Met ») de New York.

La mise en scène de l’opéra « la Juive » vient du Théâtre national de l’Opéra et du Ballet de Lituanie où a eu lieu la première de l’opéra le 15 octobre 2004.

  • Chef d’orchestre : Pierre Vallet
  • Directeur, scénographie et conception de l’éclairage : Günter Krämer
  • Costumes : Isabel Ines Glathar

 

  • Genre : Opera
  • Saison : 2013/2014
  • Première : 5 Avril 2014
  • Dernière représentation : 18 Mai 2014
  • Lieu : La grande scène (Stora scenen) de l´Opéra de Göteborg.
  • Durée : 3 heures et 10 minutes, 1 pause
  • Billets : ici

 


« La soirée est placée sous le signe du ténor Lars Clevemans dans le rôle du patriarche juif Eléazar. Avec son cœur en lambeaux et ses malédictions. Une performance de rôle qui en vaut le détour. » d’après le journal Dagens Nyheter.

« L’Opéra de Göteborg mérite à son tour une éloge pour avoir mis en place « la juive » – opéra qui mérite réflexion et discussion, de sorte qu’il ne devienne pas seulement une puissante scène de tragédie mais aussi un important signal d’alarme sur ce que les guerres de religion et le fanatisme peuvent engendrer pour l’individu et pour l’ensemble de la communauté  » d’après le journal Bohusläningen.

« Bravo à l’Opéra de Göteborg pour un fantastique succès! » d’après Sveriges Radio P4 Sjuhärad.

« Les chanteurs de l’Opéra de Göteborg me donne la chair de poule. Ils sont la base de la représentation, ils expriment la rage comme un brimé et réconfortent comme peut le faire un chœur d’anges. » d’après le journal Expressen.

 

Judinnan_affisch

2016-11-15T09:33:55+00:00
X