Conférence : le futur de la théorie critique

Le futur de la théorie critique : importance contemporaine et portée de l’école de Francfort

Du 30 novembre au 2 décembre, le Goethe-Institut Schweden, l’Université de Södertorn, l’Institut français de Suède, l’Organisation culturelle judaïque de Suède (Judisk Kultur i Sverige) et le Riksbankens Jubileumsfond coorganisent une conférence internationale durant laquelle chercheurs en sciences sociales et humaines s’intéresseront à la question suivante : Quelles perspectives et impulsions politico-philosophiques et critiques peuvent et doivent être mises en avant et développées dans l’interprétation de notre époque et de l’avenir vers lequel nous nous dirigeons ?

Pour les membres de l’Ecole de Francfort (Theodor W. Adorno, Max Horkheimer, Herbert Marcuse, Walter Benjamin Jürgen Habermas et Axel Honneth), l’un des grands sujets à aborder réside en l’état de non-liberté de l’être humain dans la société capitaliste. Adorno décrit cela comme un contexte d’illusion totale (« Verblendungszusammenhang »). D’après lui, les êtres humains sont réduits à un simple appendice du capitalisme et deviennent des marchandises échangeables sur le marché.

Préparer la transformation de la société

Theodor W.Adorno a également décrit l’aliénation humaine comme un résultat sociétal de la manipulation de l’industrie dite de la culture. Et selon Horkheimer, la principale différence entre la théorie traditionnelle et la théorie critique tient dans l’ambition de cette dernière à toujours chercher à conduire à un changement fondamental de la société. Cependant, ce changement est entravé par la difficulté pour les êtres humains à discerner et à prendre conscience de leur non-liberté et de sa structure. La tâche de la théorie critique est donc à la fois de conceptualiser et de préparer la transformation de la société.

Pour se tourner vers ce problème, les membres de l’Ecole de Francfort ont développé différentes perspectives politico-théoriques et la question qui est abordée pendant la conférence est celle de leur importance contemporaine. Quel potentiel réside dans le programme de l’école de Francfort dans son ensemble et dans les différentes théories des membres ?

En savoir plus :
Entrée gratuite.
Consultez le programme complet de la conférence en cliquant ici.
La conférence est désormais complète.
Retrouvez l’événement sur Facebook.

*Photo : Jeremy J. Shapiro, au Max Weber-Soziologentag. Horkheimer est devant à gauche, Adorno à droite et Habermas est à l’arrière-plan, à droite, qui se passe la main dans les cheveux.

2017-11-07T10:19:25+00:00
X