Cycle de conférences axées sur la France

Lors de Kulturfestivalen, un cycle de conférences sur des thèmes français vous est proposé sur le toit de Kulturhuset (Kulturhustaket) tous les jours du mercredi au samedi à 19h, et le dimanche à 12h00 dans le jardin de Centralbadet.

MERCREDI

Hip-hop : de la banlieue au centre de la ville (19h00)

Jean-marc Mougeot, directeur artistique du nouveau centre culturel hip-hop de Paris, La Place, et Annelie Gardell, directrice de Dansens Hus (La Maison de la danse) à Stockholm s’interrogent sur l’évolution du hip-hop et sur les consequences de sa gentrification.

A Paris, comme dans le reste du monde, le hip-hop a toujours eu sa place dans la rue ou en périphérie des villes. La Place est le premier et le plus grand centre hip-hop au monde à être situé dans le centre d’une ville. Le hip-hop acquiert ainsi une nouvelle place dans la société. Les deux interlocuteurs s’interrogent sur les répercussions que cela peut avoir sur l’expression artistique du hip-hop.

JEUDI

Conférence littéraire avec Olivier Bourdeaut (19h00)

En 2016, le premier livre d’Olivier Bourdeaut ”En attendant Bojangles” parait. La critique est dithyrambique, et son livre reçoit de prestigieux prix littéraires en France. Le festival est heureux d’accueillir Olivier Bourdeaut pour cette conférence.

Le livre : Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui mène le bal, c’est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Dans « En attendant Bojangles », Olivier Bourdeaut nous invite dans une famille où, sous l’extravagance, couve la tragédie. Un magnifique récit d’amour et de désespoir. Le livre est lauréat du  prix des étudiants France Culture et était nominé au prix Goncourt du Premier Roman.

VENDREDI

La vie de correspondant à l’étranger (19h00)

Lors de cette conférence sur le toit de Kulturhuset, Olivier Truc et Alice Petrén parleront de ce que signifie être correspond à l’étranger, l’image de leurs pays respectifs dans les médias et de leurs livres. (La conférence est en suédois.)

Olivier Truc est auteur de romans policiers et est le correspondant du Monde en Suède. Son roman « Le dernier Lapon » publié en 2012, est un succès commercial et a remporté plusieurs prix littéraires. Il a été traduit dans près de 15 langues. Son dernier roman, « Le Détroit du Loup », en est la suite. L’action des deux romans se déroule en Laponie et met en scène les enquêteurs de la police des rennes Klemet et Nina.

Alice Petrén a été la correspondante de Sveriges radio à Paris et a écrit le livre « Made in France. Fierté et nationalisme ».

SAMEDI

Le vin français : culture et tendances (19h00)

La France est le pays du vin : on y cultive le vin depuis 2000 ans. Ces dernières années, la tendance du « vin naturel » est apparue. Mais qu’est ce qu’un vin naturel ? Où en trouver en Suède ? Est-ce gage de qualité ? Prenez part à une conférence sur le vin avec des experts !

Alf Tumble, lauréat du prix du meilleur blog de cuisine en 2014, écrit une chronique oenologique pour DN. Il vous parlera des vins français, des nouvelles tendances et de l’importance du vin en France, aussi bien pour sa valeur commerciale que pour son aspect culturel. Pour aborder ses sujets, il sera entouré de Philippe Cordonnier, sommelier et conseiller de Stockholmsmatmarknad, de Fanny Wallér, chef et sommelière du restaurant danois Relae et Beatrice Becher, la plus grande sommelière suédoise.

DIMANCHE

Après-midi littéraire (Jardin de Centralbadet, Drottningatan, 12h00-15h30)

A l’ombre des arbres du jardin de Centralbadet, venez découvrir un programme littéraire influencé par la France. Vous pourrez entre autre, profiter de musique française, écouter les auteurs Stefan Einhorn et Karolina Leandoer vous présenter leurs nouveaux livres ou encore prendre part à des conférences comme par exemple celle de Kristoffer Leandoer sur Paris comme milieu littéraire. En outre, les éditrices Elisabeth Grate et Johanna Daehli vous conseilleront des « pépites » parmi le nombre important de livres qui constitue la littérature française, et tenteront d’expliquer pourquoi les suédois adorent la littérature française.

2016-11-15T09:32:20+00:00
X