« L’Arabe du futur 3 » de Riad Sattouf arrive en Suède

                                                                                                                                                                                                                                                                                               *Crédit Photo : Olivier Marty

Riad Sattouf à Stockholm le 17 octobre

Dessinateur et réalisateur, il est aussi doué lorsqu’il croque ses personnages sur papier que derrière la  caméra, Riad Sattouf vient à Stockholm le 17 octobre pour une discussion publique avec Andreas Norman, écrivain et ancien diplomate, spécialiste de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

France, Libye, Syrie

Le très attendu tome 3 de la série « L’Arabe du futur » se trouve désormais dans les librairies de Suède. Alors que la série avait démarré en France pour se poursuivre dans la Libye de Mouammar Khadafi, ce troisième volet se déroule dans la Syrie de Hafez al-Assad, de 1985 à 1987. Riad Sattouf a alors 7 ans et il vit dans le petit village de Ter Maaleh, dans la région de Homs, dans un univers marqué de préjugés, de violence et de pauvreté.

Sa mère, bretonne, a de plus en plus de mal à supporter de vivre là-bas. Son père, syrien, semble perdu entre le souci du respect des traditions de son pays et les attentes de son épouse. Après une thèse en histoire à la Sorbonne, celui-ci a préféré Tripoli et Homs au poste que lui offrait Oxford, car il est persuadé qu’il deviendra quelqu’un, un jour, dans son pays natal. Le fossé culturel se creuse peu à peu entre eux et le jeune Riad assiste à de fréquentes disputes.

À l’école, Riad est le premier de sa classe. Bouc émissaire, il se forge une carapace pour se défendre des insultes et des coups de ses petits camarades. C’est au sein de sa famille qu’il trouve des oreilles attentives à travers ses cousins, ses meilleurs soutiens en pleine tourmente parentale.

Un best-seller

« L’Arabe du futur » est une série autobiographique à la fois fascinante, attendrissante et dure, racontée avec justesse et humour. Dès la sortie du tome 1 en mai 2014, « l’Arabe du futur » s’est très vite hissé parmi les best-sellers en France. Certains le classent dans le même genre que la bande-dessinée « Persepolis » de Marjane Satrapi. Riad Sattouf décrit le Moyen-Orient depuis son point de vue d’enfant et offre ainsi une photographie de la réalité de cette région du monde. 

Depuis le premier tome, « l’Arabe du futur » séduit un public bien plus large que celui des amateurs de B.D.  C’est aussi l’un des ouvrages français les plus traduits (dans 17 langues) de ces dernières années. Riad Sattouf a reçu plusieurs prix littéraires comme le Grand Prix RTL de la BD en 2014, le Fauve d’Or du Meilleur Album BD du 42e Festival d’Angoulême en 2015, ou encore le Prix Littéraire du Los Angeles Times en 2016. La liste est longue. Initialement pensée pour 3 volumes, la série devrait prochainement donner le jour aux tomes 4 et 5.

Riad Sattouf est aussi l’auteur des « Cahiers d’Esther », de « la Vie secrète des jeunes » pour Charlie Hebdo, de « Pascal Brutal », pour n’en citer que quelques-uns. Au cinéma, son film « Les Beaux Gosses » avait reçu le César du Meilleur Premier Film en 2010.

En savoir plus :
« L’Arabe du futur 3, une jeunesse au Moyen-Orient 1985-1987  » (Allary Editions) est paru en Suède sous le titre « Framtidens Arab: En barndom i Mellanöstern (1985-1987) » chez Cobolt.
La discussion a lieu -en anglais- le mardi 17 octobre, à 19h30, à Kulturhusets Stadsteatern. Pour y assister, cliquez ici

Offre de stage au département culturel – Janvier 2018

Offre de stage au département culturel de l’Institut français de Suède

Description de l’organisme :

L’Institut français de Suède est installé dans les locaux de l’Ambassade de France en Suède  (Kommendörsgatan 13 – Stockholm).
Il couvre l’ensemble des missions de coopération et d’action culturelle définies par le ministère des Affaires étrangères et européennes :

  • Favoriser l’insertion de la recherche française dans le dispositif suédois et la coopération scientifique
  • Assurer une veille dans les domaines scientifique, technologique et universitaire
  • Participer à la mobilité étudiante et à la promotion des études supérieures en France
  • Promouvoir et diffuser la culture et la langue française à travers la coopération pour le français
  • Faciliter les échanges culturels (arts plastiques et arts vivants), soutenir des spectacles en Suède en lien avec la création française, créer des partenariats avec des institutions.

Ainsi, le programme de l’Institut Français touche tout le champ de la coopération culturelle, artistique et littéraire, scientifique, éducative et linguistique, à travers de multiples actions : expositions, conférences, débats, cinéma, concerts, spectacles de danse et de théâtre, etc…

Description du poste :

Sous la responsabilité du Directeur de l’Institut français de Stockholm et de l’attachée culturelle, le stagiaire sera chargé des missions suivantes :

  • Soutien et participation des projets culturels de l’Institut français de Suède
  • Veille culturelle sur la France et la Suède
  • Gestion administrative du soutien aux artistes français et suédois
  • Elaboration de base de données sur le paysage culturel suédois

Langues parlées :

  • Français et anglais courant, le suédois serait un plus
  • Langues de travail : anglais et français

Profil recherché :

  • Bac + 2 minimum souhaité, formation management et administration culturel et gestion de projets interculturels souhaité mais pas obligatoire
  • Autonomie, rigueur, sens de l’organisation et du contact, réactivité
  • Maîtrise des outils informatiques
  • Langue maternelle française, maîtrise de l’anglais indispensable, connaissance du suédois appréciée
  • Expérience recherchée : administration de projets culturels dans les domaines du film, de la musique et du débat d’idées

Dates : 8 Janvier 2018– 29 Juin 2018 (6 mois)

Les candidats sont priés d’adresser une lettre de motivation
accompagnée d’un CV avant le 12 novembre 2017 ici

Informations complémentaires :

Gratification envisagée : Indemnité réglementaire
Lieu : Stockholm (Suède)
L’Institut français ne prend pas en charge les frais de transport et d’hébergement qui restent à la charge du stagiaire.
Une convention de stage entre l’école et le stagiaire devra être signée avant le début du stage.
Le stage est réservé aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français pour l’année universitaire 2017-2018.

Gilles Saussier exposé à « Image of War »

Le photographe Gilles Saussier participe à l’exposition collective « Image of War »

                                                       *Crédit photo : Gilles Saussier / Le Tableau de chasse, Tir 3 (2010)

C’est en tant que photo-reporter que Gilles Saussier (1965-) débute sa carrière derrière les objectifs. Aujourd’hui enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie (ENSP) à Arles, sa passion représente toute sa vie. Mais en 1997, il tire un trait sur le photo-reportage  pour se consacrer aux populations marginalisées. 

Cette année-là, son travail l’emmène dans la vieille ville de Dhaka au Bangladesh, où il expose plus de 70 portraits des habitants du quartier de Shakhari Bazar, issue de la minorité hindoue. Autre temps fort de sa carrière, Gilles Saussier se voit exposé à la documenta 11 (2002), exposition référence du calendrier de la photographie. Son travail est apprécié au point qu’il est sollicité en 2003-2004 dans le cadre de deux grands projets de renouvellement urbain à Cherbourg et à Nantes.

Photographe, sujet, spectateur

La corrélation entre le photographe, le sujet et le spectateur le fascine tout particulièrement. Ce triangle se retrouve tout au long de l’exposition Image of war  Gilles Saussier se joint à d’autres artistes pour témoigner, choquer, interpeller sur la violence de la guerre. L’objectif : attirer l’attention sur la relation qu’entretiennent l’auteur et le spectateur avec l’image de la guerre et de la violence. 

Plus de 30 artistes internationaux sont ainsi exposés à la Bonniers Konsthall du 20 septembre au 14 janvier.

Organisée par Theodor Ringborg, cette exposition donne aussi lieu à des discussions, des projections mais aussi à des conférences les 24 et 25 novembre qui inaugureront la sortie du livre de poésie édité par Raqs Media Collective et Theodor Ringborg sur ce sujet.

En savoir plus : 
Sur l’exposition : Image of War
Retrouvez ici le site Internet de Gilles Saussier.

Juveniles : l’électro-pop à la française débarque en Suède

Juveniles en concert à Stockholm et Malmö cet hiver

Les 8 et 10 novembre prochains, l’ultra prometteur Juveniles se produit respectivement en concert à Stockholm* (Kraken) et Malmö* (Moriska Paviljongen). Le phénomène électro-pop breton vient pour la première fois à la rencontre du public suédois, dans le cadre d’une tournée nordique, en collaboration avec Monstera et Le Bureau Export.

Tout commence à Rennes où Jean-Sylvain Le Gouic, aujourd’hui âgé de 29 ans, passe son enfance. Alors qu’il baigne pendant longtemps dans l’univers des jeux vidéos, c’est finalement sa passion pour la musique qui l’emporte. Il devient rapidement leader, chanteur et compositeur de Juveniles, formé au départ d’un trio avec Thibaut Doray et Pierre-Alexandre Busson (plus connu sous le nom de Yuksek). Leur style peu commun en est encore à ses balbutiements quand ils se font remarquer avec leur titre « We are young » en 2011.

Leurs influences : New Order, The Smiths ou encore Depeche Mode… 

De la France à l’international

S’en suivent plusieurs titres : « Ambitions », « Strangers », « Fantasy », « Logical »… jusqu’à leur premier album éponyme sorti en juin 2013, produit par Yuksek. Avec un style éléctro-pop bariolé, leur look  jeans serrés et mèches peignées, ils partent cet été-là à la conquête du public français en jouant aux festivals des Vieilles Charrues et des Solidays.

Un succès en entraînant un autre, Juveniles se tourne ensuite vers l’international et se produit en public au Brésil, en Chine, en Corée… Après une tournée de près d’un an et demi, l’envie du deuxième album émerge peu à peu. « Without Warning » est ainsi enregistré à New-York. Le tube « Can We Fix It » y figure, ainsi que quelques collaborations, notamment avec Yuksek et la Chinoise Helen Feng.

*Pour les billets, cliquez ici.

 Découvrez ici le titre Can We Fix it :

Per Molander présente l’Erreur de Condorcet

Per Molander et les amoureux de l’histoire de France ont rendez-vous le 5 octobre à l’occasion de la présentation de  « L’erreur de Condorcet »

Si Jean Antoine Nicolas Caritat, Marquis de Condorcet, est bien le protagoniste du livre, ce dernier n’est pas pour autant une biographie. D’après Per Molander, il s’agit « plutôt d’un traité de philosophie politique basé sur des matériaux historiques et sociologiques ». Pour l’auteur, tout l’enjeu du livre est de monter à quel point le marquis est, à son époque, un penseur moderne. Le livre « s’adresse à ceux qui s’intéressent de manière générale à la civilisation française mais aussi à un public plus large tourné vers les questions fondamentales de la politique – le rôle de l’état, les effets de la globalisation, etc ».

Mathématicien, philosophe et homme politique

Curieux et très cultivé, Condorcet (1743-1794), se passionne pour de nombreux domaines. Issu d’une famille noble, il se distingue comme mathématicien en 1765 par son « Essai sur le calcul » intégral. Puis, il entre à l’Académie des sciences en 1769 à l’âge de 26 ans. Doué et brillant, l’Académie française lui ouvre ses portes en 1782. Il aime également les mathématiques appliquées, l’économie et le progrès social. Ami de Turgo, Voltaire et d’Alembert, il évolue dans les cercles éclairés parisiens. Condorcet marque son aussi son époque à travers ses combats contre la peine de mort et l’esclavage et lutte en faveur de l’égalité des droits.

Député à l’assemblée législative et à la Convention, il propose un projet de réforme de l’instruction publique en 1792 où il prévoit cinq niveaux d’instruction : les écoles primaires, les écoles secondaires, les instituts, les lycées et la Société Nationale des Sciences et des Arts. 

Proche des Girondins, il ne vote pas la mort de Louis XVI. Une décision qui l’oblige à vivre caché de juillet 1793 à mars 1794, il loge chez son amie Madame Vernet. Il y rédige son dernier grand ouvrage : « Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain ». C’est lorsqu’il quitte le domicile de son amie, afin d’éviter de la mettre en danger, qu’il est retrouvé et placé dans la maison d’arrêt de Bourg-la-Reine. Il y décède deux jours plus tard, d’après plusieurs thèses, d’épuisement général. La thèse du suicide n’ayant jamais été confirmée.

Condorcet était un homme profondément convaincu du développement imminent des sciences. Il défendait bec et ongles l’idée que le progrès de l’humanité tenait à une éducation bien orientée. « Toute société qui n’est pas éclairée par des philosophes est trompée par des charlatans », aimait-il répéter.

En savoir plus :
La présentation de « L’Erreur de Condorcet » a lieu au Historiska Museet, Narvavägen 13-17, Stockholm, (Röda rummet) le jeudi 5 octobre à 19h.
Entrée gratuite. Vente du livre sur place.

Festival du film d’animation Rex : édition 2017

Plongez dans le monde de l’animation européenne du 11 au 15 octobre 2017

L’Institut français de Suède, membre du groupe Eunic* Stockholm, a le plaisir de coorganiser avec 12 autres instituts et services culturels d’ambassades européennes, la 3e édition du festival du film d’animation Rex. Au programme, une délicieuse sélection de plus de 50 films projetés pendant 5 jours d’affilée au cinéma Klarabiografen (Kulturhuset-Stadsteatern). En proposant des courts et longs métrages, des conférences et ateliers, et des projections destinées aux scolaires, la programmation du festival s’adresse à tous les publics: jeune et adulte. Humour, aventure, suspense, etc. il y en pour tous les goûts. Venez découvrir la crème de la crème en matière d’animation européenne ! 

Le festival ouvre sur le long-métrage anglo-polonais Loving Vincent de Dorota Kobiela et Hugh Welchman (2015, 95 min.) le mercredi 11 octobre à 18h30. Il s’agit du tout premier long métrage composé entièrement de peintures à l’huile du célèbre peintre Vincent van Gogh. Au total, 150 peintres professionnels du monde entier ont peint à la main les 65.000 images dont le film se compose.
Pour clôturer cette édition, le long-métrage français Tout en Haut du Monde de Rémi Chayé (2016, 80 min.) sera projeté le dimanche 15 octobre à 17h15. 

Retrouvez ici le programme complet.

Parmi la sélection de cette édition figurent également trois courts métrages français :

Jubile de Coralie Soudet, Charlotte Piogé, Marion Duvert, Marie El Kadiri, Agathe Marmion (2016, 7 min.) 
La Cage de Loïc Bruyère (2016, 7 min.)
Nez en moins disait Cléopâtre de Chams Chitou, Charlott Lebreton, Lucie Loiseau, Mikahel Meah, Maxime Monier, Marc Razafindralambo, Ayneric Rodol, Jonathan Salvi, Anthony Trefleze (2016, 6 min.)

La majorité des film est diffusée en version originale. Les films sont sous-titrés en anglais.
Certains films (catégorie jeune public) sont sans dialogue.

Deux prix pour un festival

L’an dernier, le festival avait initié le Rex Student Animation Award. Une initiative qui va devenir une tradition puisque pour la deuxième année, un concours est organisé durant le festival pour les étudiants en animation dans l’ensemble des écoles d’animation suédoises.

Prix du public : votez pour votre film préféré !
Pour la première fois cette année, le festival propose au public de voter pour le film qu’il a le plus aimé. A l’issue de chaque séance, chaque spectateur aura la possibilité de donner sa voie et le nom du gagnant sera remis après le festival.

Suivez dès maintenant Rex sur Facebook : Rex Animation Film Festival

En savoir plus :
Le site Internet dédié au festival : www.rexanimation.se
Pour les billets en ligne, cliquez ici.
(Prix de la séance : 50 SEK)

 

*EUNIC : European Union National Institues for CultureREX Animation Film Festival est l’association responsable de l’organisation du festival initié par le programme EUNIC, un cluster européen rassemblant instituts et services culturels d’ambassades pour mener à bien des projets communs, dédiés notamment au développement culturel ou à l’éducation. EUNIC est notamment présent au Salon International du Livre de Göteborg. le groupe soutient également le multilinguisme. Le festival REX oeuvre à la mise en valeur des talents et au rapprochement des synergies dans le domaine de l’animation.

Load More Posts

La France participe à la semaine mondiale de l’eau à Stockholm

La semaine mondiale de l’eau se déroule du 27 août au 1er septembre 2017 à Stockholm sur le thème « Eau et déchets : réduction et utilisation » Cette semaine, organisée par le Stockholm International water Institute (SIWI), [...]

By | août 4th, 2017|Categories: SCIENCE & UNIVERSITÉ|0 Comments

L’INRA recrute des chercheurs confirmés

L’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) recrute 49 chercheurs confirmés Internationalisation des recrutements scientifiques Dans le cadre de sa politique d’internationalisation des recrutements, l’INRA propose 49 postes de chercheurs (9 chargés de recherche 1ère classe et [...]

By | juillet 24th, 2017|Categories: SUÈDE, SCIENCE & UNIVERSITÉ|0 Comments

Médecine personnalisée et biomarqueurs

Séminaire nordique : H2020 et médecine personnalisée Read the English version Vous cherchez des partenaires académiques pour répondre aux futurs appels du challenge 1 du programme H2020  « Santé, changement démographique et bien-être » ? Vous voulez aussi inclure des entreprises [...]

By | juin 28th, 2017|Categories: SUÈDE, SCIENCE & UNIVERSITÉ, ÉVÉNEMENTS|0 Comments

Thomas Arvidsson, lauréat de la bourse de formation offerte par le CAVILAM-Alliance française et l’Institut français de Suède

Thomas Arvidsson, professeur de français en Suède, a été sélectionné pour participer au stage « Enseigner le FLE aujourd'hui : culture, société et nouvelles tendances pédagogiques ». Cette formation se déroulera à Vichy du 17 au 28 [...]

By | avril 19th, 2017|Categories: SUÈDE, LANGUE & ÉDUCATION, FORMATION DES ENSEIGNANTS, ÉTUDIER EN FRANCE|0 Comments

Séminaire national de formation des professeurs de français

Les 31 octobre et 1er novembre 2016 a eu lieu le séminaire national de formation des professeurs de français à Stockholm. Nos deux intervenants Véronique Kizirian Mazarguil et Tony Tricot de l’Alliance française de Paris [...]

By | novembre 3rd, 2016|Categories: SUÈDE, LANGUE & ÉDUCATION, FORMATION DES ENSEIGNANTS|0 Comments
X