La Fondation L’Oréal et l’UNESCO sont fiers de distinguer pour la première fois dans l’histoire du Prix un duo de chercheuses, le Professeur Emmanuelle Charpentier et le Professeur Jennifer Doudna dans le cadre de leur collaboration sur les techniques de manipulation du génome. Cette distinction inédite démontre que la collaboration dans le domaine scientifique est cruciale pour l’innovation. La spécialisation croissante des disciplines scientifiques et la complexité de plus en plus grande de la recherche encouragent les scientifiques à collaborer et à travailler en réseau.

Sur proposition de plus de 2 600 scientifiques de premier plan dans le monde entier, cinq Lauréates ont été sélectionnées par un jury indépendant international de 13 personnalités reconnues de la communauté internationale scientifique, présidé cette année par le Professeur Elizabeth H. Blackburn, Lauréate du Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2008, Prix Nobel de Physiologie ou Médecine 2009 et première femme à présider ce jury prestigieux.

LE PALMARES DU PRIX 2016 L’OREAL-UNESCO POUR LES FEMMES ET LA SCIENCE

laureates-loreal

EUROPE
Professeur Emmanuelle CHARPENTIER
Professeur, Max Planck Institute for Infection Biology, Berlin, Allemagne et à Umeå University, Suède.
“Pour sa découverte, en collaboration avec le Professeur Jennifer Doudna, d’un mécanisme moléculaire révolutionnaire qui permet de « réécrire » le génome, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux traitements contre les maladies génétiques.”

AMERIQUE DU NORD
Professeur Jennifer DOUDNA
Professeur, Howard Hughes Medical Institute, Department of Molecular and Cell Biology, University of California, Berkeley, Etats-Unis.
“Pour sa découverte, en collaboration avec le Professeur Emmanuelle Charpentier, d’un mécanisme moléculaire révolutionnaire qui permet de « réécrire » le génome, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux traitements contre les maladies génétiques.”

AFRIQUE ET ETATS ARABES
Professeur Quarraisha ABDOOL KARIM
Professeur, CAPRISA, Nelson R Mandela School of Medicine, University of KwaZulu-Natal, Afrique du Sud.
“Pour sa remarquable contribution à la prévention et au traitement du VIH et des infections associées, améliorant considérablement la qualité de vie des femmes en Afrique.”

ASIE / PACIFIQUE
Professeur Hualan CHEN
Professeur, Harbin Veterinary Research Institute, Chinese Academy of Agricultural Sciences, Harbin, Chine.
“Pour ses recherches exceptionnelles sur la biologie des virus de la grippe aviaire, ayant conduit au développement et à l’utilisation de vaccins efficaces.”

AMERIQUE LATINE
Professeur Andrea GAMARNIK
Professeur, Molecular Virology Laboratory, Fundación Instituto Leloir, CONICET, Buenos Aires, Argentine.
“Pour ses découvertes majeures sur la façon dont les virus transmis par les moustiques se reproduisent et causent des maladies, et plus particulièrement le virus de la dengue. ”