HAMID-BEN-MAHI

Avec Apache, le chorégraphe a puisé dans l’univers musical d’Alain Bashung pour mêler rock et hip-hop.

Accompagnés par Yan Péchin à la guitare et Bobby Jocky à la basse, cinq danseurs (deux filles et trois garçons) laissent transparaître, par une gestuelle entre danse urbaine et danse contemporaine, leurs émotions.
Dans un esprit qui se rapproche de l’énergie des battles, une poésie instinctive, presqu’animale, se dégage au hasard des rencontres et des séparations.

Dans ce concert de danse, les artistes relatent des gens en marge de la société. Les histoires se croisent et font appel à des sentiments différents : tristesse, colère, joie, jalousie, amertume et tendresse.
Hamid BEN MAHI, développe une recherche visant à mettre en question la danse hip hop en repoussant création après création les frontières de cette danse.

Le chorégraphe Hamid Ben Mahi est l’un des premiers en France a commencé à développer le hip hop de cette manière.
Pour lui, la danse n’est pas seulement un moyen de se déplacer, mais aussi une façon de raconter et transmettre.

Lien: http://www.ticnet.se