Read the english version.

En partenariat avec l’Institut suédois à Paris, l’Institut français de Suède lance un appel à candidature pour la résidence de recherche Eva De la Gardie – première femme élue à l’Académie Royale des Sciences de Suède – à Paris au mois de novembre. En 2016, Lena Maria Nilsson, docteure en sciences médicales à l’université d’Umeå. avait remporté l’appel. Puis en 2017, Ulf Johansson, curateur des collections d’oiseaux du Muséum National d’Histoire Naturelle de Suède en a bénéficié à son tour. 

Ce partenariat vise à renforcer les coopérations franco-suédoises dans le domaine scientifique. Toutes les sciences (naturelles, exactes, humaines, sociales…) sont éligibles.

La résidence Eva De la Gardie s’adresse à toute personne :

  • titulaire d’un doctorat
  • exerçant une activité de recherche au sein d’un établissement suédois (université, institut de recherche…), sans condition de nationalité
  • ayant un projet de recherche en lien avec la France ou qui bénéficie déjà de contacts en France

La résidence Eva De la Gardie consiste en :

  • la mise à disposition pour une durée fixe de 28 jours, par l’Institut suédois à Paris, d’un appartement de type studio au sein de l’Hôtel de Marle, en plein cœur du Marais parisien. L’appartement est entièrement équipé et dispose de deux lits (https://parissv.si.se/om-si-paris/gastbostader/)
  • la prise en charge par l’Institut français de Suède des frais de transport depuis la Suède et en France ainsi qu’une participation aux dépenses de séjour pour un montant maximal de 1500€

Les candidats :

  • doivent remplir le formulaire en décrivant leur projet de recherche et en explicitant les contacts (organismes, équipes, individus) qu’ils envisagent de prendre en France

Le lauréat :

  • devra remettre un compte rendu de sa visite à l’issue de son séjour
  • pourra être sollicité par l’Institut français de Suède et l’Institut suédois à Paris pour des actions de diffusion de la culture scientifique et technique (conférence grand public…)

Un mot de la lauréate 2016 :

En novembre 2016, Lena Maria Nilsson, qui a remporté cette bourse, est partie à Paris pour rencontrer ses collègues et développer ses coopérations avec des chercheurs français. Ravie de son séjour voici ses impressions :

Lena Maria Nilsson devant l’Institut suédois à Paris en novembre 2016

 « Thanks to the Eva De la Gardie residence I had the opportunity to meet my French research colleagues face-to-face, which led to fruitful discussions on current and future research. My general impression of the French research bodies I visited was a warm and welcoming atmosphere. This one month stay in Paris also gave me a deeper understanding of French university culture, which is important for future collaborations. Finally, I must also acknowledge time for relaxation, attending cultural events and improving my cultural and language skills in French ».

 

Pour toute question, contactez clement.brousse@diplomatie.gouv.fr.