Résultats de l’appel à projets de juin 2015

Deux fois par an, l’Institut français de Suède lance un appel à projets afin de soutenir des initiatives s’intégrant dans les missions culturelles de l’Institut. Lors de l’appel de juin 2015, trois projets ont été sélectionnés.

 

Le graffiti dans tous ses Etats avec Grymt 

Composée de deux artistes francais, l’agence Grymt s’est installée en 2014 à Stockholm pour importer la “french touch” du graffiti. En mars dernier, une exposition “French Graffiti Meets Swedish Gallery” a été organisée et a retenu l’attention de l’Institut Français de Suède par la qualité de son contenu. A l’occasion de la seconde édition cet automne, le concept se veut plus “audacieux”, selon Nabil, le directeur de l’agence. Deux artistes français vont rencontrer deux artistes suédois pour une collaboration inédite.

Le voyage de Marianna Garin, commissaire d’art indépendante

Dans le but de créer une plateforme de production pour les projet d’artistes en Suède, Marianna Garin va se rendre à Paris avec le soutien de l’Institut Français de Suède. L’objectif est de rencontrer des acteurs de la scène contemporaine française, renforcer les liens entre les deux pays et revenir avec une autre perspective. Marianna Garin rendra compte de son voyage et de ses rencontres à son retour.

Un automne de cinéma français à Stockholm avec les Franska Tigsdagar

Afin de patienter jusau’au festival du film français de Stockholm en avril, Maria Razakamboly et Laura Pertuy proposent des Franska Tigsdagar cet automne. Histoire de ne pas perdre le fil(m), les coordinatrices du festival proposent de faire venir un réalisateur ou une réalisatrice français-e dans le cadre idéal d’une projection en avant-première de leur film au Bio Zita. Leur projet consiste aussi à faire voyager le film jusqu’à Göteborg.

2015-10-02T09:11:50+00:00
X